Bienvenue sur ce forum dédié au chauffage et à l'isolation pour les professionnels ou particuliers, inscrivez-vous ici

Dernieres nouvelles
- Prime Plus, un nouveau service en ligne d accompagnement global pour la rénovation énergétique
- Le Conseil économique social et environnemental encourage le Premier ministre à « porter la politiqu
- Accessibilité : l Etat exemplaire mais économe
- ASL : le voisin d un lotissement qui profite de ses voies et réseaux peut en être membre
- Travaux et construction: hausse des retards d exécution
- En Alsace, une plateforme pour démocratiser l accès au BIM
- Un agent immobilier peut percevoir la commission du vendeur et de l acquéreur pour une même opératio
- Quand un tiers demande la prorogation d un permis sur un terrain qui ne lui appartient pas
- Salon international de l'eau Wasser Berlin (Environnement)
- L'Université de Stuttgart dresse le bilan écologique du carburant Blue Crude de Sunfire (Energie)
- Quand les micro-algues produisent... du bitume ! (En direct des laboratoires)

Auteur Sujet: Les alternatives à la laine de verre ou roche  (Lu 1250 fois)

Hors ligne Isolation et chauffage

  • Administrator
  • *****
  • Messages: 1492
  • Karma: +2/-12
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum isolation et chauffage
Les alternatives à la laine de verre ou roche
« Date: 04 mai 2012, 16:15:00 »
Les alternatives à la laine de verre / roche - ETI Construction

Si la laine de verre, avec la laine de roche, fait encore partie des isolants parmi les plus posés dans les habitats et autres constructions, leur suprématie tend peu à peu à se réduire avec de nouvelles solutions aux très bonnes performances thermiques, mais également phoniques.

La laine de verre, délaissée au profit d’autres produits


Longtemps isolant privilégié dans toute construction, la laine de verre connaît désormais une baisse constante de ses utilisations. Les autres solutions disponibles sur le marché sont aujourd’hui de plus en plus performantes, tandis que cette dernière est davantage montrée du doigt. Ainsi, connue pour être irritante, la laine de verre nécessite certaines précautions lors de la pose. C’est également un isolant très sensible à l’humidité, imposant la présente d’un pare-vapeur. Au rang de ses atouts qui en font un produit souvent choisi, notamment pour l’isolation des combles, figure indéniablement son prix.

De nombreux autres isolants naturels représentent cependant une excellente alternative à la fibre minérale, répartis entre plusieurs catégories : les fibres végétales et animales, les matériaux renouvelables et les isolants minéraux. Il faut également compter avec les matériaux synthétiques de type polystyrène.

Le chanvre ou le liège, nouveaux isolants naturels

Les fibres végétales font partie des nouveaux isolants installés dans les immeubles et maisons. Premiers d’entre eux, le chanvre. Fongicide et antibactérien, il se présente en rouleau ou vrac. On le retrouve également dans des enduits ou bétons. Le liège est également de plus en plus apprécié. Celui-ci dispose non seulement d’atouts thermiques, mais il est également phonique.

Autre isolant utilisé dans les habitats, la cellulose. Celle-ci a d’ores et déjà conquis de nombreux marchés hors de nos frontières. Elle est composée de journaux recyclés, associés à des additifs sans danger pour la protéger contre l’incendie, les insectes ou la moisissure (pour en savoir plus sur la moisissure, consultez notre publication sur les moisissures et les champignons). Elle est également controversée concernant son caractère écologique.

Aussi, pour un isolant 100 % naturel, mieux vaut alors s’orienter vers la perlite. Celle-ci est conçue à partir de roches volcaniques broyées et expansées. Elle est également ininflammable, imputrescible et inattaquable par les rongeurs.

Le polystyrène, isolant synthétique courant

Beaucoup plus toxique, le polystyrène expansé ou extrudé est l’isolant synthétique le plus utilisé. Son atout est principalement thermique en constituant réellement une face étanche. Sous l’effet de la chaleur, il dégage cependant des gaz toxiques.

Le choix de l’isolant est ainsi très divers, répondant souvent à une question d’emplacement et de préférence de chaque maître d’ouvrage.


Source: http://www.eti-construction.fr/les-alternatives-a-la-laine-de-verre-7342/
« Modifié: 04 mai 2012, 22:58:25 par Isolation et chauffage »


 

Page générée en 0.298 secondes avec 23 requêtes.